Auteur Sujet: [EU IV] Succession à Cuzco : l'Empire du Soleil  (Lu 5646 fois)

florent28

  • Evil Clown
  • Outlaws
  • Regular Members
  • Messages: 12076
[EU IV] Succession à Cuzco : l'Empire du Soleil
« le: avril 30, 2017, 07:10:02 pm »
11 novembre 1444, sur un autre continent encore inconnu


Le Royaume de Cuzco est dirigé par le roi Apu Pachacuti Hanan (5/4/6).
Les rivaux de Cuzco sont ses deux voisins : Huancas au nord, Kollas au sud.

Le royaume de Cuzco fait partie du nœud économique de Lima. LEs autres pôles économiques sont soit inconnus, soit trop éloignés. Apu Pachacuti décide d'envoyer l'un de ses deux marchands récolter de l'argent à Lima.

La première mission que se fixe le roi est d'approcher les voisins du nord des Huancas, afin de s'en faire des alliés... pour le moment. (nouvelle mission)

Un diplomate est aussitôt envoyé, l'alliance est rapidement conclue.

Enfin, le roi améliore la stabilité de son royaume grâce à d'habiles manœuvres.


(on gagne 10 ducats, et 75 points dans chacune de nos puissances)

Alors que Pachacuti se promène dans la campagne, il tombe sur une statue sacrée (huaca) et décide de la vénérer, malgré l'avis contraire de ses conseillers. (il perd 5 en autorité (permet de lancer des réformes religieuses - remplace l'interface du pape) et gagne un truc (soit du prestige, soit de la puissance, mais j'ai pas vu le résultat))

Décembre 1444

Un diplomate est envoyé pour améliorer les relations avec les alliés du roi, dans le but d'attaquer Huancas.
Le recrutement de deux régiments commence.
Charcas demande une alliance. Apu Pachacuti accepte, cet état pourra l'aider face à ses rivaux du sud.
Pachacuti marie une de ses cousines à ses alliés Huyla. (fin de la mission, gain de 5 en prestige, 25 en puissance diplo)
Il envoie deux diplomates pour créer des revendications sur ses deux voisins.

Janvier 1445

Pachacuti accepte l'offre d'alliance de Pacajes, dans le sud. Il décide que ça sera la dernière alliance, car il désire conquérir de nouvelles terres.
Il décide que sa nouvelle mission divine sera de conquérir Macaya.

Février 1445

Pachacuti déclare la guerre à Kollas. Il fait appel à Pacajes, en lui faisant miroiter des gains de territoire.

Avril 1445

L'objectif de guerre est conquis, l'armée se dirige maintenant vers la capitale de Kollas, pendant que les alliés assiègent l'autre province.

Mai 1445

Pachacuti a le choix entre fonder une belle capitale à Cuzco, ou améliorer encore l'engouement de son peuple. Il décide que son peuple est la priorité. (+1 stabilité)
Pachacuti instaure la quête des rites de passage. (prestige +0.5% annuel, coût de stabilité +5%)

Novembre 1445

Alors que l'armée de Cuzco assiège la capitale de Kollos, ses ennemis fondent sur lui et l'attaquent. L'armée alliée arrive quelques jours plus tard en renfort : malgré la supériorité numérique, c'est une cuisante défaite.
Pachacuti se résout à appeler un autre de ses alliés (Charcas).

Janvier 1446

Ses ennemis le suivent jusque Cuzco, mais sont défaits in extremis, alors que l'armée se reposait.

Mai 1446

L'armée de Kollas subit une défaite face à Cuzco, qui se relance dans la guerre.

Septembre 1446

Des bruits courent que la grand mère de Pachacuti était une fermière. Il nie, mais perd en légitimité.

Avril 1447

La capitale de Kollas tombe enfin.
La paix est signée :

Cuzco récupère deux territoires, et son allié prend un territoire au sud.
La seconde mission divine de Pachacuti est accomplie, et son prestige augmente.
Pachacuti encourage la divination (coût stabilité +1, agitation dans le pays -1).

Septembre 1447

Pacajes rompt son alliance (mauvais clic, je l'ai mis en rival ;D).

Septembre 1448

Un troubadour itinérant fait son apparition, et Pachacuti décide qu'il pourra aller où il veut. La stabilité du pays est maintenant à son maximum.

Juin 1449

Des prêtres incitent à l'agitation dans la nouvelle province de Puno. Le roi décide de les déporter, ce qui accroît son autorité.

Cuzco déclare la guerre à son voisin du nord, Huancas, et appelle son allié Huyla.
Kollas et Cajamarca se joignent à la guerre.

Juillet 1449

L'armée de Kollas est détruite et le siège est mis sur l'unique province de ce pathétique rival.

Janvier 1450

La Renaissance semble être arrivée quelque part... mauvaise nouvelle pour notre technologie.
Cuzco gagne une grosse bataille contre tous ses ennemis.

Juin 1450

Kollas tombe, très mauvaise idée de cet état d'avoir rejoint la guerre alors que Pachacuti convoite cette province.

Septembre 1450

Des individus louches se présentent à la cour, mais le roi les renvoie. Il gagne du prestige.
Kollas est annexé. Le siège de Huancas continue.

La pais est signée peu de temps après.

Notre allié fait la tête car il n'a rien reçu.

Mai 1451

De nouvelles technologies militaires sont découvertes.


« Modifié: avril 30, 2017, 07:17:48 pm par florent28 »
Troll Bowl League Manager : www.florent28.fr/bb

florent28

  • Evil Clown
  • Outlaws
  • Regular Members
  • Messages: 12076
Re : [EU IV] Succession à Cuzco : l'Empire du Soleil
« Réponse #1 le: mai 01, 2017, 02:37:53 pm »
Juin 1451


Cuzco s'est bien agrandi, mais Pachacuti a de plus grandes ambitions encore...
Il s'allie à Calchaquis, l'état le plus au sud. La guerre est importante, mais la diplomatie peut sans doute permettre quelques gains...

Huyla, l'état au nord déçu par les gains qu'il n'a pas eu dans la guerre précédente, casse son alliance avec nous.
Pachacuti signe un mariage royal avec Calchaquis.

Septembre 1451

Pachacuti décide d'engager un conseiller, qui lui donne encore plus de prestige annuel. Cela tombe bien, la mission divine que s'est fixée le roi est d'avoir un prestige immense, pendant que ses troupes se reposent avant le prochain conflit.

Janvier 1452

Quelques pratiques douteuses mais entièrement légales permettent au roi de réduire l'inflation galopante du royaume.

Février 1452

La culture Aymara étant plus représentée que la culture Quechua du Roi, celui-ci décide de la mettre en avant pour que cessent toute rivalité, et que le royaume se sente plus uni.

Mai 1452

Le roi décide de faire appel à la Noblesse pour lui fournir des hommes supplémentaires, car les réserves tardent à se renouveler et l'armée semble faible par rapport à celle de ses voisins.

Août 1452


Pachacuti décide de visiter le grand oracle de Pachacamac. Cela lui coûte 7 ducats, mais il gagne en prestige.


Les réponses apportées satisfont pleinement Pachacuti. (+5 prestige et +50 puissance admin)

Septembre 1452

Un noble décide de faire un don généreux de 10 ducats au roi, mais celui-ci refuse. Son prestige augmente grandement (+10, mission gagnée, +100 puissance admin)
Pachacuti se fixe comme nouvelle mission d'éradiquer les Huancas. Stratégiquement, il se dit que cela passe peut-être par une guerre contre Lima, afin de faire d'une pierre deux coups.
Il lance le recrutement de deux régiments de mercenaires.

Mars 1453

La guerre est déclarée contre Lima et ses 3 alliés. Pachacuti espère être de taille pour tous les contrer, aucun de ses alliés n'ayant envie de s'impliquer.
Pachacuti remporte une victoire décisive à Lima contre les armées de Lima et des Huancas.

Juin 1453

Les Chachapoyas sont à leur tour écrasés, mais les armées de Cuzco ont subi de lourdes pertes malgré tout.

Octobre 1453

Cuzco assiège la capitale des Huancas, mais le sud du pays est assiégé, voire conquis.

Mai 1454

Huancas est tombé, mais il ne reste que la capitale de Cuzco qui n'est pas prise, et toutes les armées ennemies convergent dessus...

Juillet 1454

L'armée de Cajamarca est défaite, mais il y a toujours 14k hommes assiégeant Cuzco et une brèche dans les murs a été faite.

Octobre 1454

Pachacuti décide que l'annexion de Huancas attendra et signe une paix séparée avec eux.

Novembre 1454

Cajamarca subit une nouvelle défaite, mais l'armée de Cuzco s'amenuise.

Février 1455

En sous-nombre, l'armée de Cuzco délivre la capitale sur le point de tomber !
Sans doute un tournant de la guerre.

Juillet 1455

L'armée des Chachapoyas est détruite entièrement lors d'une bataille éclair.

Novembre 1455

Les terres de Cuzco sont libérées, mais déjà de nouvelles troupes arrivent. Le Roi décide d'envoyer son armée chez les Chachapoyas pour les sortir de l'alliance.

Février 1456

La prise d'une province suffit pour que les Chachapoyas se désengagent, non sans accepter de donner des réparations de guerre.

Mai 1456

Sur le retour, l'armée de Cuzco bat l'armée de Lima, mais le moral est au plus bas.

Septembre 1456

L'armée de Cuzco tombe dans un guet-apens à Lima et subit une cuisante défaite.

Octobre 1456

L'armée est entièrement détruite à Cuzco. Le moral du pays est au plus bas et les finances sont catastrophiques.
Pachacuti se résout à signer une paix humiliante...

Troll Bowl League Manager : www.florent28.fr/bb

Arkyryn

  • Metal Driver
  • Outlaws
  • Regular Members
  • Messages: 9282
Re : [EU IV] Succession à Cuzco : l'Empire du Soleil
« Réponse #2 le: mai 01, 2017, 05:34:26 pm »
eh ben on est pas aidé par l'aïeul

florent28

  • Evil Clown
  • Outlaws
  • Regular Members
  • Messages: 12076
Re : [EU IV] Succession à Cuzco : l'Empire du Soleil
« Réponse #3 le: mai 01, 2017, 07:36:09 pm »
Mars 1457

Huyla redemande une alliance. Pachacuti accepte rapidement.
Pacajes déclare la guerre à Kollas.

Avril 1457

Pachacuti prend parti pour les marchands dans un conflit qui les oppose à la noblesse.

Avril 1458

Notre conseiller administratif est mort, mais les caisses sont trop vides pour en recruter un nouveau. Le Royaume a 5 emprunts en cours, et essaye de refaire une armée pour contrer les velléités néfastes de ses voisins.

Octobre 1458

Les nobles demandent plus de droits, mais Pachacuti les envoie balader. L'agitation dans le pays augmente et les nobles bougonnent dans leur coin.

Décembre 1458

Le peuple demande la création d'un temple pour le Dieu Viracocha, sur la route du lac Titicaca. Pachacuti décline la proposition, préférant utiliser les maigres ressources à bon escient (+5 prestige)

Septembre 1460

Pacajes a annexé Kollas, Pachacuti ronge son frein mais l'envie de leur déclarer la guerre est intense.

Décembre 1460

Lima nous insulte copieusement. Pachacuti décide de ne pas renvoyer l'insulte pour le moment.
Charcas déclare la guerre à Pacajes et nous appelle à l'aide, avec une promesse de gains en territoire. Pachacuti accepte, bien que son armée soit loin d'être renouvelée.
Pachacuti demande au nobles de fournir un général. La prochaine fois, il ira lui même au combat.

Mai 1461

Pendant que les combats se déroulent au sud, Pachacuti met le siège sur la capitale de Huancas.

Juillet 1461


Pachacuti décide d'autoriser le temple, malgré la perte d'autorité religieuse que cela entraîne.

Décembre 1461

Huancas tombe aux mains de Cuzco. L'armée est envoyée dans le sud pour prêter main forte à Charcas, qui a un peu de mal...

Avril 1462

Pachacuti se félicite : Charcas a négocié la guerre avec Huancas, et Cuzco en sort gagnant.

De l'autre côté, Pacajes annexe Calchaquis. Il sera bientôt temps de calmer les ardeurs gloutonesques de ce voisin...

Mai 1462

Les nobles réussissent à augmenter leur influence d'une manière indécente : si rien n'est fait, ils risquent de prendre le pouvoir.

Juillet 1462

L'armée de Cuzco est défaite sur la capitale de Pacajes. Il va être difficile de les arrêter.

Octobre 1462

Un artiste fait son apparition à la cour, le prestige du roi augmente encore.
Pendant ce temps, Charcas essaye de passer par la jungle pour éviter les troupes ennemies, mais se fait décimer par les indigènes. Le rapport de force (sans compter les indigènes) est maintenant de 6k hommes contre 21k...

Janvier 1463

Pachacuti accepte un mariage et une alliance avec Chimus, une monarchie assez paisible. Bien sûr, ils sont alliés à Lima, ce qui n'aide pas Cuzco, mais en ces temps difficiles, toute aide est bonne à prendre.

Mai 1463

L'armée de Cuzco (5k hommes) est le dernier rempart face à la folie destructrice de Pacajes. Rempart bien à l'abri des murailles, où ils espèrent que Charcas signera bientôt la paix...

Janvier 1464

Un mariage royal est signé de nouveau avec Huyla, ce qui augmente la réputation diplomatique de Pachacuti (c'était une mission).

Octobre 1464

Un scandale à la cour entraîne une baisse de la stabilité dans le Royaume.
Des espions de Lima sont découverts suite à une délation et mis à mort.

Février 1465

La capitale de Charcas est tombée et 19k hommes sont aux frontières du Royaume de Cuzco.

Août 1465

Les Guaranis acceptent une paix blanche de Charcas, alors que ceux-ci ont la plus grosse armée. Les forces sont maintenant équilibrées, à voir si Charcas a encore la force d'y participer.

Octobre 1465

Manifestement non... et l'ogre Pacajes grossit encore.



Janvier 1466


Bien sûr, le roi est toujours d'accord pour que ses ascendances divines soient mises en avant. (+1 prestige annuel, -4 ducats)
Notre général se tue à l’entraînement... triste fin pour un noble ambitieux.

Octobre 1466

Un marchand propose de vendre des titres de Noblesse : cela baisse la loyauté de ces derniers, mais rapporte de l'or, et le Royaume en a bien besoin.

Avril 1467

Un poste vacant dans l'administration a donné lieu à d'impensables querelles entre les 3 ordres politiques : ne voulant pas augmenter encore l'influence des nobles, Pachacuti a privilégié les bourgeois... mais ceux-ci deviennent également un peu trop influents à son goût.

13 août 1467

Pachacuti décède, son fils Tupac prend la relève.

Troll Bowl League Manager : www.florent28.fr/bb

Nodi

  • Shanghai Mafia
  • Troll
  • Regular Members
  • Messages: 4716
Re : [EU IV] Succession à Cuzco : l'Empire du Soleil
« Réponse #4 le: mai 02, 2017, 09:30:21 am »
Je pense que tu n'as pas assez prié le dieu soleil pour subir de pareils défaites.
Notre voisin semble plutôt encombrant.

Arky, tu prends la suite ?
GrooveSalad rules !
Nodi@diabloIII

florent28

  • Evil Clown
  • Outlaws
  • Regular Members
  • Messages: 12076
Re : [EU IV] Succession à Cuzco : l'Empire du Soleil
« Réponse #5 le: mai 02, 2017, 10:11:19 am »
Les erreurs ont eu lieu pendant la guerre contre Lima :
- j'ai sans doute sous-estimé leurs forces
- j'aurais dû aller envahir les alliés au lieu de défendre mon territoire, pour les enlever un par un : l'IA a tendance à abandonner rapidement dans ces conditions, j'ai l'impression.
- et surtout, j'aurais dû proposer la paix avant qu'ils n'assiègent Cuzco, je n'aurais perdu qu'une province, au lieu de relâcher Kollas qui s'est ensuite fait gober par Pacajes.

Bon, on va dire que c'est en faisant des erreurs qu'on apprend ! ;D

L'armée est quasiment à son maximum, on a plein d'alliés, je pense qu'on n'est pas en danger immédiat ;D
Troll Bowl League Manager : www.florent28.fr/bb

Nodi

  • Shanghai Mafia
  • Troll
  • Regular Members
  • Messages: 4716
Re : [EU IV] Succession à Cuzco : l'Empire du Soleil
« Réponse #6 le: mai 02, 2017, 01:33:14 pm »
Pour ton point N°2 pas forcément. Jouer la défense peut permettre de faire des batailles avec des gros bonus de terrain (surtout avec la nouvelle mécanique des forteresses).
Il faut souvent faire un choix entre taper les petits pour les éliminer 1 à 1, taper le gros ou l'objectif pour gagner en score de guerre assez vite, jouer la défense pour saper les réserves adverses.
Pour ton point N°3, c'est souvent le plus dur dans ce jeu. Savoir accepter la défaite assez tôt pour ne pas trop perdre... on a toujours un petit espoir de renverser la vapeur ^^
« Modifié: mai 02, 2017, 01:47:13 pm par Nodi »
GrooveSalad rules !
Nodi@diabloIII

Arkyryn

  • Metal Driver
  • Outlaws
  • Regular Members
  • Messages: 9282
Re : [EU IV] Succession à Cuzco : l'Empire du Soleil
« Réponse #7 le: mai 02, 2017, 11:34:34 pm »
Mon père m'a laissé un royaume en bien piteux état... Criblé de dettes, déshonoré par des défaites cinglantes, aucun conseiller pour m'aider dans ma tâche, une armée défaite sans officiers pour l'encadrer, une nation voisine encombrante, une noblesse trop influente et prête à se rebeller ...

J'ignore comment surmonter toutes ces épreuves pour sauver mon peuple et mon âme... Et dire que je ne suis même pas la moitié de ce qu'a pu être mon père !




en effet, les carac de Tupac sont 1/1/3, bien minable à côté du paternel et ses 5/4/6



On voit sur cette image la fenêtre des revenus, soit +0.22 pièces d'or par mois. Autrement dit pas grand chose et en dessous la montant total des 8 emprunts contractés qui s'élève à presque 200 Pièces d'or. Éponger cette dette va donc être l'affaire du règne.
A droite on voit le tableau des ordres avec la noblesse qui possède une loyauté extrêmement faible pour une influence très importante (au delà de 80% d'influence, un ordre risque de vouloir faire un coup d'état si j'ai tout suivi, j'ai encore jamais subi)

on aperçoit aussi en haut le total d'or possédé (3, c'est pas mal vu nos revenu, c'est 15 mois de rentrée d'argent, mais c'est aussi 65 fois moins que notre dette)


Voilà pour le premier aperçu, je n'ai pas eu le temps de jouer et ce sera sûrement ce w-e que je me pencherais plus en détail sur la partie




florent28

  • Evil Clown
  • Outlaws
  • Regular Members
  • Messages: 12076
Re : [EU IV] Succession à Cuzco : l'Empire du Soleil
« Réponse #8 le: mai 03, 2017, 12:00:41 am »
A vérifier, mais je pense que tes caractéristiques sont bien plus importantes que ça. Le 1/1/3, c'est pour Nodi je crois ;D
Troll Bowl League Manager : www.florent28.fr/bb

Nodi

  • Shanghai Mafia
  • Troll
  • Regular Members
  • Messages: 4716
Re : [EU IV] Succession à Cuzco : l'Empire du Soleil
« Réponse #9 le: mai 03, 2017, 12:20:08 am »
C'est bien ! On voit tout de suite que je suis un abruti mais plus enclin à taper qu'à discuter ;D
GrooveSalad rules !
Nodi@diabloIII

Arkyryn

  • Metal Driver
  • Outlaws
  • Regular Members
  • Messages: 9282
Re : [EU IV] Succession à Cuzco : l'Empire du Soleil
« Réponse #10 le: mai 06, 2017, 07:22:28 pm »
Alors pour commencer, je ne sais pas où j'ai trouvé le 1/1/3 du dirigeant alors qu'en fait, il est 5/3/6... Donc on en est bien loin... (et pour info, l'héritier avait bien plus que 1/1/3 lui aussi...)

Bref, voici le début de règne de Tupac :


Tupac parvient au pouvoir le 13 août 1467 dans le royaume de Cuzco. Il va prendre immédiatement une série de mesure choc afin d'effacer la dette du pays au plus vite. Cela l'obsède et, comme vous pourrez le voir, il fera tous les sacrifices pour parvenir à rétablir les finances au plus vite. Son autre obsession est la vengeance contre ceux qui a humilié son glorieux père. Le redressement financier n'est d'ailleurs que la phase préliminaire à la cette vendetta.

Il décide de désarmer le fort de Cuzco (la ville) pour réduire les coûts d'entretien de la garnison de moitié. Il diminue aussi drastiquement les coûts militaires de moitié, les soldats feront grises mines en découvrant leurs nouveaux menus bien moins alléchant qu'avant, mais celà permet de faire des économies non négligeables et de commencer à amasser de quoi rembourser le premier emprunt dont l'échéance approche trop rapidement.

De plus, comme les marchands semblent être de bonne volonté en ce moment, il leur fait les poches :


(intérieurement, il pense : à dans 10 ans les amis)

Il dispose ainsi d'un petit pécule et une rentrée d'argent d'à peu près 1.5 or par mois qui devrait lui permettre de rembourser le premier emprunt.


Lors de sa prise de pouvoir, la décision de retirer l'espion de son voisin encombrant du sud, les Pacajes, est prise. Il était risqué d'avoir à la fois un espion et un diplomate qui tente d'améliorer les relations. Si l'espion est découvert, les efforts du diplomate tomberait à l'eau et ce voisin un peu trop puissant n'est pas à contrarier tant que la situation économique ne permet pas de lui régler son compte par les armes.





Août 1467 : Cuzco a 3 alliés et n'a pas de lien de sang avec l'un d'entre eux. Celui-ci prend les devants et demande un mariage royal que Tupac s'empresse d'accepter afin de renforcer cette alliance en vue d'une future guerre vengeresse contre Pacajès !




Au début de l'année suivante, les créditeurs viennent réclamer des comptes à Tupac qui se réjouit de pouvoir les rembourser :




Mais il sait très bien que le chemin est encore long avant l'assainissement total des finances :



En octobre, les paysans estiment qu'ils sont plutôt mal considérés et il faut choisir entre accéder à leur requête ou au contraire les remettre à leur place :



Les relations avec la Noblesse étant déjà bien difficiles, il est décidé de renforcer le servage!


Novembre 1468 : des rebelles sont aperçus chez Pacajès (bien fait), Cuzco découvre une nouvelle technologie militaire mais le remboursement d'un emprunt doit être repoussé à plus tard. Les non-remboursements suivant seront passés sous silence par la suite car cela va arriver plus d'une fois. C'est d'ailleurs pour cela que Tupac décide de réduire encore les frais de maintient de l'armée en mars 1469 bien qu'un second emprunt soit remboursé à ce moment !

Une armée en déroute de Pacajès est aperçue et celà réjouit Tupac :



Un 3ème emprunt est remboursé en juillet 1470 

En octobre, la trève avec Guaranis prend fin. Ce peuple étant au sud de Pacajès, il est décidé de s'en faire des alliés, un diplomate est donc envoyé afin d'améliorer les relations. Pacajès va être cerné de toutes parts !

Une nouvelle technologie administrative est découverte en novembre


En janvier 1471, des relations plus courtoises sont retrouvées avec la Noblesse. En effet, leur influence suite à la nomination d'un général par le père de Tupac prend fin, ce qui permet de convoquer l'Assemblée sans risquer de les voir prendre le contrôle  et de nous remettre dans leur bonne grâce !





Le renforcement de nos réserves d'hommes n'est maintenant plus pénalisé ainsi que les coûts d'entretien de l'armée ! (pour info, le père de Tupac s'était fixé pour mission de retrouver une réserve d'homme susceptible de combattre importante et cela va aider à la réalisation de cette mission)


Un chef se rebelle en avril 1471, plusieurs choix s'offrent à Tupac mais seul le dernier lui évite d'avoir une rébellion ouverte et massive au sein de sa population. C'est donc ce choix qui est privilégié malgré la perte d'autorité religieuse que cela engendre. On ne peut retrouver une réserve de soldat conséquente en les sacrifiant sur les champs de bataille !



CATASTROPHE en juin 1471 !!! - l'héritier tombe malade !


Les rebouteux et autres charlatans sont onéreux et ne garantissent en rien la guérison du fils chéri. La mort dans l'âme, Tupac décide d'économiser et de remettre la vie de son hériter entre les mains divines qui ne sont pas tendres avec lui...




Mais heureusement, un nouvel héritier était déjà en route et il voit le jour en septembre !


En cette période de réjouissance, Tupac se demande s'il ne serait pas judicieux de consulter les Oracles


Une fois de plus, le choix de l'économie est pris !


Tout comme lors de ce nouveau dilemme un an plus tard, en octobre 1472 :



En décembre de la même année, l'alliance avec Guaranis est signée. Tupac dispose d'une cinquantaine d'or en prévision des emprunts à rembourser et pense pouvoir tous les rembourser au fur et à mesure qu'ils parviendront à leur terme. Les diplomates sont envoyés pour renforcer les liens d'amitié avec nos alliés.


Le temps des préparatifs de guerre approche !
 

Arkyryn

  • Metal Driver
  • Outlaws
  • Regular Members
  • Messages: 9282
Re : [EU IV] Succession à Cuzco : l'Empire du Soleil
« Réponse #11 le: mai 07, 2017, 12:16:44 am »
Novembre 1473 : Pacajes fait de nous son rival officiel. On en fait de même et on attend la fin de la trêve pour mettre un embargo sur ses marchands



Décembre 1473 : nouveau remboursement d'emprunt

Un violent pamphlet attaque Tupac en octobre 1474. Sa réaction est d'éviter les excès de fureur!



Chose promise, chose due, Tupac impose un embargo à Pacajes en décembre 1474.

2 emprunts sont remboursés coup sur coup (sans surcoût :p) en janvier puis avril 1475 !

Août 1475 : la mission de rétablir une solide réserve de soldat est accomplie ! Cuzco voit son économie fleurir


le nouvel objectif que fixe Tupac à la nation est de prendre la province d'Huancavelica, appartenant à notre autre rival : Ichma, unique allié de Pacajes (vous le voyez venir l'isolement diplomatique de Pacajes?)

Encore un emprunt remboursé en juillet 1476 mais la trésorerie est vide et il ne sera pas possible de rembourser le dernier emprunt restant le mois suivant. Il faudra attendre avril 1477 pour un remboursement anticipé et la fin de la dette léguée par les guerres précédentes.

En mai 1477, le souverain décide de soutenir les marchands.


Ce mois voit aussi la découverte d'une nouvelle technologie diplomatique et militaire ! (tech diplo 3 et militaire 5)

août 1477 : le marchands comprennent le récent soutien de leur Roi... Il y a 10 ans jour pour jour il leur demandait de mettre la main au porte monnaie pour redresser les finances du Royaume. Dans la même salle, à la même heure, ils sont contraint de déposer un tribut.

Quelques mois plus tard, des embellissement ont lieu à Cuzco et plutôt que de dépenser son précieux or, Tupac fait appel à l'armée comme main d'oeuvre


En effet, son or sera investit dans le recrutement de 3 régiments qui font ainsi atteindre la capacité maximum militaire.


en janvier 1479, les soldats se voient livrer de nouveaux équipements flambants neufs et leurs rations sont de bien meilleures qualités, le roi a décidé de rétablir à son plus haut niveau l'entretien de son armée afin que le moral des troupes soient au beau fixe et un général est recruté en juin !

Tupac n'attend plus qu'une seule chose pour déclarer la guerre à Pacajes : que son dernier allié, Guaranis, accepte de se joindre à la guerre. Leur alliance est encore trop récente et la confiance n'est pas encore totalement établie (le jeu refuse qu'un allié se joigne à nous dans une guerre d'agression si l'autre nation n'a pas 10 points de confiance envers nous pour éviter les alliances de circonstances histoire d'avoir qqn pour poutrer un adversaire, il faut que l'alliance soit durable. Les points de confiance se gagnent lentement au fil du temps entre nations alliées ou plus rapidement lorsque l'on répond favorablement à un appel à la guerre- en l'occurrence il manque encore un point de confiance pour que Guaranis accepte d'entrer en guerre)


en janvier 1482, Tupac décide d'intervenir pour pousser les jeunes à se marier. Pas que ce genre de préoccupation ait de l'intérêt pour lui, mais celà permet d'asseoir son pouvoir et son autorité religieuse qu'il a dû quelque peu sacrifier par le passé pour éviter les dépenses lors de la période de disette.


Guaranis nous fait savoir qu'il accepterait d'entrer en guerre contre Pacajes ! L'heure de la vengeance est venue !!!


Pacajes est allié à Ichma. Tous deux sont nos rivaux (et attaquer puis prendre des territoires a ses rivaux est tout simplement bien récompensé en démonstration de force, et la démonstration de force aide à maintenir le royaume sous de bons hospices, ça offre des boni qui aident à avancer)
De son côté, Cuzco est allié à Chimus, Guaranis, Charcas et Huylas mais ce dernier ne le suivra pas. Tupac n'a pas réussi à remonter sa confiance envers Cuzco après la supposée trahison de son père qui ne lui a pas donné les territoires attendus lors d'une guerre (voir résumé de Flo)

Tupac ne devrait pas avoir besoin de son aide. Le plan de bataille est déjà établi, il ne reste plus qu'à le réaliser!
« Modifié: mai 07, 2017, 12:24:06 am par Arkyryn »

Arkyryn

  • Metal Driver
  • Outlaws
  • Regular Members
  • Messages: 9282
Re : [EU IV] Succession à Cuzco : l'Empire du Soleil
« Réponse #12 le: mai 07, 2017, 08:40:23 pm »
5 août 1482 : Déclaration de guerre à Pacajes, lever d'impôts de guerre. L'armée était déjà prête à fondre sur Lima, la capitale d'Ichmas, allié de Pacajes, où la totalité de son armée était en garnison, 6.000 hommes ne font pas le poids face aux 11.000 composant l'armée de Tupac !

Bien que ce soit une victoire, elle n'est pas écrasante: l'armée adverse n'est pas décimée et les pertes sont plus nombreuses dans nos rangs. Néanmoins, en déroute, les troupes d'Ichmas se replient sur les territoires de Pacajes, loin du champs de bataille.



Le siège de Lima commence et Tupac laisse ses alliés qui ont répondu favorablement à son appel à guerroyer s'occuper et occuper Pacajes. Une fois les 2 provinces d'Ichmas en sa possession, Tupac enverra son armée vers Pacajes qui devrait être bien usé à ce moment.

La capitale capitule ( ;D ) en septembre 1483. Tupac décide de consulter l'Oracle pour se conforter dans ses militaires.



Capturer la seconde et dernière province d'Ichmas n'est qu'une formalité en novembre 1483 et l'armée se dirige vers les terres de Pacajes. Comme prévu, de nombreux affrontement entre cet ennemi et nos alliés ont eu lieu et l'armée semble passablement émoussé bien qu'encore vaillante. Quelques territoires ont été capturés par nos alliés.

En octobre 1484, une bonne nouvelle parvient au roi :


La confrontation avec l'armée de Pacajes est sans appel en novembre 1483.

Soutenu par les troupes de Chimus, notre général ne fait qu'une bouchée des combattants adverses.


La guerre est désormais gagnée, reste à en tirer le meilleur profit. C'est pourquoi les multiples demandes de paix de Pacajes seront refusées au fil du temps afin de saper le moral ennemi en grignotant ses terres pour le forcer à accepter une reddition grandement favorable pour Cuzco.

En janvier 1485, Pacajes tente de recruter une nouvelle armée mais nous interceptons quelques 2.000 hommes. L'histoire se répétera en mars 1485.

Nous retrouvons les restes de l'armée d'Ichmas en mai et à nouveau, nous ne parvenons pas à anéantir intégralement ces valeureux guerriers ! Néanmoins, cette victoire sape leur moral et ils acceptent de se rendre en nous cédant toutes leurs provinces. Le roi réussi ainsi la mission qu'il s'était fixée (prendre le contrôle de la région nommée Huancavelica - voir précédemment). Pas de nouvelles missions ne lui viendra à l'esprit dans l'immédiat.


Une petite surprise a lieu en juin 1486. Au milieu des rapports sur la guerre d'usure menée contre Pacajes, une lettre d'injure de la part d'Huyla est trouvée... Pourtant il s'agit d'un allié. Certes un allié qui ne souhaitait pas mobiliser ses troupes pour notre combat mais tout de même, voilà de biens étranges manières. Le roi se souviendra de ce courrier ! (voir un peu plus loin)



Octobre 1486 : Un viel ami de l'ancien souverain rend visite à Tupac et il lui raconte comment son père avait fait pour faire baisser l'inflation en son temps (voir récit de Flo). Tupac décide de faire de même.
Par la même occasion, un gouverneur peu fiable est placé sur un bûcher pour calmer la population (sinon c'était perte d'un point de stabilité)



Alors qu'à 3 reprises Pacajes nous a envoyé son armée pour briser le siège de sa dernière forteresse et qu'à chaque fois l'armée de Cuzco a repoussé les assauts, alors que la forteresse s'affaiblit chaque jour un peu plus et qu'une victoire éclatante devient imminente, un allié de Tupac décide de jeter l'éponge.
Certes la seule province de Guaranis était totalement sous le contrôle de Pacajes mais notre armée se rapprochait pour la libérer. Mais Guaranis a décidé de se soumettre et d'abdiquer totalement en faveur de Pacajes qui prend possession de la province de notre allié en avril 1486.



La paix est enfin signée en mai 1487. Les gains territoriaux ne sont pas importants mais Pacajes est fortement affaibli et Cuzco ne risquera plus grand chose de cet adversaire dans les décennies à venir. Le terrain est propice pour une conquête totale, plus tard. Tupac voit déjà son fils posséder ces terres !



Tupac gagne 2 provinces et s'est arrangé pour que son allié Charcas en récupère 2 lui aussi. Un allié digne de confiance un peu plus puissant mais pas trop ne nous fera pas de mal ! De plus, Tupac a fait libérer Guaranis qui retrouve sa souveraineté et une alliance entre nous est à nouveau convenue!

et enfin, cerise sur le gâteau, Tupac a exigé que toute la noblesse Pacajes se prosterne devant lui et l'honore. Leur humiliation est totale !

Par la même occasion, de nouvelles technologies sont découvertes (admin 4 et militaire 6)

En août 1487 : les marchands et autres bourgeois sont convoqués devant le souverain comme 10 ans auparavant. Mais à leur grande surprise, celui-ci n'exige aucune contribution ! Préférant entretenir de bons rapports avec eux maintenant que la situation économique du pays est bonne. Le financement d'un temple est possible il est en construction à Cuzco!

Les nobles par contre exigent plus de pouvoir mais Tupac le leur refuse en novembre 1488




en décembre 1489, nos espions permettent de revendiquer une nouvelle province chez Pacajes afin de préparer une guerre future. Les espions du Tupac s'arrangent aussi pour revendiquer la province d'Huenuco appartenant à Huylas. Si nous la possédons, un pas sera franchis vers l'unification de l'Empire Inca.

Un tournant dans la diplomatie se produit en novembre 1490. En effet, Huylas a demandé à Tupac de le rejoindre dans sa guerre. Ses souvenant de son refus de l'aider lors de la guerre contre Pacajes et surtout de la lettre d'insulte reçue, Tupac refuse. La réputation en prend un coup mais au delà des simples petites considérations d'ego, il y a toute la diplomatie de Cuzco qui est en jeu.
Aider Huylas c'est garder un allié peu fiable et se mettre à dos Chimus qui sera opposé à Huylas dans la guerre à venir. Tupac préfère garder un fidèle allié plutôt qu'un chien fou.

en décembre 1490, nous apportons une petite aide à nos marchands en difficulté


Novembre 1492 : nos soldats sont déçus par les nouveaux uniformes et leur moral en prend un petit coup


La question du mariage de l'héritier se pose :


Une rébellion est rapidement contrée en septembre 1493 :



Mauvaises nouvelles en décembre 1483. Huyla a remporté sa guerre haut la main, notre allié Chimus n'est plus que l'ombre de lui même et ne possède plus qu'une unique province...

Voici la situation (en bleu Chimus, qu'on voit très mal mais car il est coincé entre le vert - Huyla - et le beige - Cajamarca) :


« Modifié: mai 07, 2017, 10:00:13 pm par Arkyryn »

Arkyryn

  • Metal Driver
  • Outlaws
  • Regular Members
  • Messages: 9282
Re : [EU IV] Succession à Cuzco : l'Empire du Soleil
« Réponse #13 le: mai 07, 2017, 09:59:26 pm »
Janvier 1494 : une nouvelle mission est confiée : rétablir de bonne relation avec Huyla... Quelle drôle d'idée...

Nous recevons un don en novembre 1494 que nous utilisons de suite pour de bonnes œuvres.


Comme nous avons maintenant les moyens, un nouveau temple est financé !


LA suite logique des événements diplomatiques se poursuit : Hulya fait de nous son rival en janvier 1495 et Cuzco en fait autant en abandonnant la mission de rétablir des relations courtoises avec ces fous!


Une vague d'obscurantisme s'étend dans les provinces de Cuzco courant novembre 1496


En décembre 1496 de nouveaux concepts militaires et diplomatiques sont mis en place (tech militaire 6 et tech diplo 4). Tupac entreprend la construction de 2 marchés dans des provinces où le commerce est florissant !


La diplomatie suit toujours sa mutation. Huyla s'est allié avec Pacajes. En cas de conflit, nous devrons nous battre sur 2 fronts. Il nous faut absolument de nouveaux alliés et les seuls qui pourraient faire l'afaire sont déjà allié à Huyla. Tant pis, si jamais c'est lui qui nous attaque, il ne pourra pas compter sur ces 2 allié et seulement sur Pacajes.
Nous faisons donc ce qu'il faut pour obtenir de Quito et Cajamarca qu'ils signent une alliance. Pour ce faire, nous mettons un terme au pacte avec Chimus. Non seulement cet allié ne peut plus nous apporter la moindre aide, mais en plus, il est le rival de ces 2 nouveaux alliés et il a fallut leur faire plaisir pour mieux les convaincre.

Un mariage royal s'en suit avec chacune de ces 2 nations. La mariage royal avec Chimus ne peut être rompu sans perdre de la stabilité et il est décidé de le conserver en attendant la mort des époux (on perd 1 point de diplo par mois du coup mais il fallait).

Peu de temps après on nous apprend que Huyla n'est plus un rival valable, tant pis, nous lui réglerons son compte tout de même !


en avril 1498, un chef de clan se rebelle (il veut renommer son clan les petits pédestres un truc comme ça). Du coup on rigole pas, on l'éxécute sans cérémonie et l'armée qui manquait d'action va mater le soulèvement dans la joie et la bonne humeur :


En septembre 1498, puis en janvier 1500, on nous demande de construire un temple pour Viracocha. Mais Tupac a bien mieux à faire avec cet argent


Janvier 1501, le colonialisme se répend dans le monde, mais pas dans nos contrées...


En avril, nous constatons que Pacajes, qui était aux prises avec les Mapuches depuis quelques temps (peuplade avec laquelle Cuzco n'a aucun contact, on ignore même où ils se sont installés), a perdu la guerre et a pris plutôt cher ! Ils ont dû libérer un peuple conquis au temps de Pachacuti, père de Tupac !



Un plan d'action et de conquête naît dans l'esprit de Tupac. Ce Pacajes fortement affaibli a pour seul allié Hulya. Si nous ouvrons les hostilités envers Hulya, ses alliés (qui sont aussi les nôtres) iront le défendre, mais si nous attaquons Pacajes, les alliés d'Huyla resteront neutre dans le pire des cas voir nous soutiendront dans le meilleur.
Il suffit d'être patient, qu'ils nous fassent suffisament confiance (même historie que la guerre précédente, j'attend de gagner des points de confiance) avant de lancer les hostilités envers Pacajès. Nous avons déjà une revendication sur sa capitale et 3 provinces de Huyla sont revendiquées aussi. Il faut nous les accaparer !


en juin 1502, la décision de soutenir les nobles envers les marchands est prise


Une nouvelle façon d'administrer le pays est mis en place en septembre 1502 (tech admin 5) et elle permet de développer une doctrine militaire de quantité

Tupac fête ses 60 ans en avril 1504. Il ne pensait pas vivre si vieux et se dit qu'il s'offrirait bien la tête des dirigeants de Pacajes et de Huyla en cadeau d'anniversaire !




Arkyryn

  • Metal Driver
  • Outlaws
  • Regular Members
  • Messages: 9282
Re : [EU IV] Succession à Cuzco : l'Empire du Soleil
« Réponse #14 le: mai 08, 2017, 12:14:21 am »
Octobre 1506 : Cuzco adopte sa 3ème doctrine de quantité ! Seul chez tous ses voisins à posséder des armes de siège et des cavaliers, Tupac sait qu'il est tout puissant militairement et il préfère donc adopter ces doctrines au plus vite plus qu'investir dans des technologies. Son fils n'a pas le sens tactique aussi développé que lui et il sait qu'il aura plus de difficultés à les intégrer. Il se plonge donc corps et âme dans ces doctrines


Au passage, un chef a encore fait son malin et la punition fût immédiate



Activités chargées en novembre 1506

sur le plan économique, une réforme monétaire est adoptée pour diminuer l'inflation galopante du fait de l'exploitation de mines d'or.


(sinon on prenait 3 points d'inflation... plus gérable)

Tupac décide de mettre son administration au service de l'unité du pays pour renforcer la stabilité perdue (101 points d'admin pour récupérer le point de stabilité, bien moins cher que s'il avait fallut réduire les 3 points d'inflation)

En même temps, Tupac déclare la guerre à Pacajes en demandant de l'aide à tous ses alliés sauf Charcas car celui-ci revendique toutes les provinces de Pacajes et il va nous embêter lors du partage des terres conquises !



La répartition des forces est bien déséquilibrée en notre faveur. Le sens diplomatique de Tupac a fait des merveilles dans la préparation de cette guerre!

La situation se complique dans le royaume en juin 1507. La noblesse et le clergé s'embrouillent et il faut trancher pour un parti ou l'autre

Comme la guerre fait rage, Tupac défend les nobles ! Il sait qu'une peu d'argent permettra de regagner dans le coeur des prêtres la confiance qu'il vient de perdre


Mais le soucis est que les nobles ont maintenant trop d'influence. Il décide donc de leur retirer une des 2 provinces qu'ils contrôlent !


L'équilibre est donc maintenu, aucune faction ne nous déteste et aucune ne nous domine!

Le siège de la capitale de Pacajes est remporté en novembre 1507


Durant les 2 années qui vont s'écouler, Tupac laisse ses 2 alliés au nord s'occuper de Huyla pendant qu'il prend possession des terres de Pacajes! La victoire est totale avec très peu de pertes dans notre armée.

La paix est signée avec Huyla puis Pacajes en août 1509, moins de 3 années après le début de la guerre. Le premier voit son territoire réduit fortement à 1 seule province et Pacajes est totalement annexé. Tupac a une profonde pensée pour son père.




Personne ne peut rivaliser avec Cuzco est nous allons donc devoir nous passer de rival, ce qui signifie aussi que tous doivent nous craindre !

La conquête a entraîner la réussite de notre mission et une nouvelle est aussitôt acceptée : rayer de la carte Calchaquis qui est un petit état au sud sans allié. Tupac pense que son fils pourra se faire la main aisément sur cette mission et ne daigne pas s'en occuper
Il préfère envoyer des espions sur les 3 pays qui bordent ses frontières au nord afin de revendiquer les province limitrophes : Chimus (notre ancien allié), Huyla et Chachapoya (qu'il vient de contribuer à libérer du joug de Huyla)

En octobre 1509, la 4ème doctrine de quantité est débloquée (permettant de réduire le coût d'entretien de l'armée de 10%)


Tupac trépasse le 19 août 1510 après 43 années de règne (et 6 jours), laissant à son fils un pays plein de vigueur, prêt à affronter l'avenir ! celui-ci a déjà un héritier qui a l'air prometteur !




donc pour résumer Cuzco est allié au nord à Quito (rose) et Cajamarca (beige) et au sud à Charcas (rose/mauve) et Guaranis (brun rougeâtre).
Sa mission est de détruire totalement Calchaquis en violet au sud.



Le Trésor est bien rempli, les 4 alliés l'apprécient (relation de 130 dans le positif au moins), pas de rival disponible. La réserve de soldat à moitié pleine et la corruption n'est due qu'à la sur-expansion en attendant que les provinces conquises soient légitimées mais tout est déjà en cours de légitimation

Il y a un soucis d'inflation latente à cause des mines d'or mais Tupac n'a jamais pu trouver un conseiller capable de gérer ce problème d’inflation











florent28

  • Evil Clown
  • Outlaws
  • Regular Members
  • Messages: 12076
Re : [EU IV] Succession à Cuzco : l'Empire du Soleil
« Réponse #15 le: mai 08, 2017, 03:23:33 pm »
Bien joué, fiston !
Troll Bowl League Manager : www.florent28.fr/bb

Bastr

  • Troll
  • Regular Members
  • Messages: 2661
Re : [EU IV] Succession à Cuzco : l'Empire du Soleil
« Réponse #16 le: mai 09, 2017, 08:56:35 pm »
par contre y a plus de puit, il est plein de gars dézingués....
Y a des jours où faut pas m'chercher !! Et y a des jours tous les jours !

Nodi

  • Shanghai Mafia
  • Troll
  • Regular Members
  • Messages: 4716
Re : [EU IV] Succession à Cuzco : l'Empire du Soleil
« Réponse #17 le: mai 09, 2017, 09:31:14 pm »
C'que j'allais dire ? Je les mets où les opposants moi maintenant ?
GrooveSalad rules !
Nodi@diabloIII

Arkyryn

  • Metal Driver
  • Outlaws
  • Regular Members
  • Messages: 9282
Re : [EU IV] Succession à Cuzco : l'Empire du Soleil
« Réponse #18 le: mai 10, 2017, 12:22:10 am »
ah ben on bourrine ou on ne bourrine pas

Nodi

  • Shanghai Mafia
  • Troll
  • Regular Members
  • Messages: 4716
Re : [EU IV] Succession à Cuzco : l'Empire du Soleil
« Réponse #19 le: mai 10, 2017, 11:02:09 pm »
Août 1510

Le règne de Apu Tupac Yupanqui I Hanan commence à peine que le premier malaise se fait sentir.
La période de deuil n'est même pas terminée que des alliés du sud, les Guaranis, demandent de renouveler un mariage royal. Pour leur démarche honteuse, leur demande est refusée sur le champ !

Les premières décisions du roi se tournent vers les grands ordres : des troupes sont exigées aux nobles, une contribution budgétaire aux marchands et pour compenser des chartes de monopole leur sont cédées. Le clergé enfin est approché pour obtenir son soutient ce qui permettra de leur demander l'aide d'un Théologien, pour la moitié de sa valeur.



La priorité de l'état est recentrée sur l'administration car les aïeux ont pris beaucoup d'avance militaire sur leurs voisins.

Presque immédiatement après, les marchands voient leur main mise sur la province de Chuquiabo retirée. Cela coûte fort cher même si leur loyauté en prends un coup.



Septembre 1510

La guerre ne sera pas déclarée de suite donc la maintenance va être baissée au minimum. De plus le pays connait des problèmes de corruptions mais il s'avère que lutter contre coûte actuellement trop cher pour la couronne. Apu Tupac décide de laisser filer.

Une nouvelle demande de mariage royal arrive en provenance des alliés Guaranis à peine 2 mois plus tard. Il leur a déjà été signalé que leur conduite était inadmissible mais ils continuent encore. Apu Tupac commence à être agacé.

Décembre 1510

Les contrats mercenaires vont permettre d'avoir un vivier de capitaines à disposition. Ce sera toujours bon à prendre en cas de guerre surprise.

Février 1511

Les alliés Charcas (en rose sur les cartes) sont en proie à l'agitation de leur populace, en attendant il leur est demandé de transférer de la puissance commerciale. La capitale économique doit rayonner dans toutes les Andes !

L'état de Potosi, que le père de Apu Tupac avait conquis précédemment peut maintenant être intégré au royaume. La situation se stabilise (+1).

Cela ouvre l'opportunité au Roi de lancer la guerre contre Calchaquis. Elle avait été décidée par son père et Apu Tupac y voit une sorte d'hommage.



La guerre se passe globalement bien. Il y a si peu d'opposition militaire, mais les sièges sont longs et couteux.

Août 1511

Le roi est depuis 1 an au pouvoir et des tensions se font déjà sentir avec les anciens alliés.



Quito quand à eux subventionnent les adversaires de Cuzco... ils sont pourtant des alliés mariés royalement. L'entourage de Cuzco doit voir d'un mauvais œil sa monté en puissance.

Peu de temps après le 30 octobre, la forteresse ennemie tombe. Ce sera une très bonne barrière contre les ennemis du sud car les 2 autres places fortes Cuzquéniennes sont tout au nord.

Novembre 1512

Le siège sur la capitale est toujours en cours et les trésoriers demandent au roi d'agir sur l'économie.



Diverses provinces ont été découvertes autour du royaume.

23 Février 1513

La capitale Jujuy tombe enfin après 291 jours de siège. La paix annexion peut être signée. La mission léguée par son père est un succès.



La prochaine mission sera de vassaliser les Charrùas, une petite tribu au sud.



Dans cet entre-deux guerre le roi en profite pour parfaire ses connaissances géographiques. Il cède un peu de son prestige aux Guaranis contre de précieuses informations sur les régions du Brésil. Le continent est maintenant mieux connu :



Il est décrit sur ces cartes diverses tribus de l'est mais également un peuple étrange appelé "français" qui proviendrait d'au delà de la mer. Ils sont habillés étrangement et ont des armes de feu et de tonnerre.
La région Colombienne sera découverte de la même manière peu de temps après.

Septembre 1513

La religion prend de plus en plus de place dans le royaume de Cuzco et un temple est construit sur la province de Chuquiabo qui avait été libérée de la main mise des marchands. (pas de puits, désolé)

Novembre 1513

Les prix sont de plus en plus élevés à cause de l'inflation galopante, le roi décide de réduire l'inflation grâce à son administration.

Mars 1514

La tribu au sud des Charrùas vient de migrer juste à côté de la forteresse fraichement conquise, sur Puna de Atacama. Ils laissent derrière eux une province exsangue. Les Charrùas ont une belle armée de 10k hommes avec un général de grande qualité à leur tête. Le roi hésite fortement à attaquer cela pourrait tourner au désastre.



Et pendant ce temps là, les Guaranis qui sont devenus rivaux avec un autre allié, Charcas redemande de célébrer un mariage royal. Cette fois c'en est trop, Apu Tupac décide de rompre l'alliance.

Juillet 1514

Pour capitaliser au maximum et vu que le territoire est maintenant bordé de forts, la forteresse centrale de Cuzco n'est plus maintenue.

Une des peuplades à l'intérieur du royaume veut migrer, le roi ne voit pas pourquoi il refuserait.



Pour renforcer encore les entrées d'argent, il est demandé à Cajamarca de transférer de sa puissance commerciale.

Août 1514

L'état de Jujuy peut maintenant être intégré à l'empire, cela fera plus d'argent dans les coffres.

Les Charrùas ont migré sur l'ancienne province laissée par le nouveau voisin du sud. Les rendre vassaux sera sans doute une tache plus compliquée à présent.

« Modifié: mai 11, 2017, 08:09:41 am par Nodi »
GrooveSalad rules !
Nodi@diabloIII

Nodi

  • Shanghai Mafia
  • Troll
  • Regular Members
  • Messages: 4716
Re : [EU IV] Succession à Cuzco : l'Empire du Soleil
« Réponse #20 le: mai 11, 2017, 12:28:34 pm »
J'ai rajouté des trucs depuis hier soir dans mon message précédent. Notamment la decouverte des français.
Je ne sais pas vous mais ce dernier patch est vraiment pas mal. La gestion des états est nettement simplifiée.
Le développement d'une province aussi avec des moyens de tri plus évolué.
Le mécanisme de devastation n'a encore eu trop d'impact pour moi. Vous l'avez ressenti ?
GrooveSalad rules !
Nodi@diabloIII

florent28

  • Evil Clown
  • Outlaws
  • Regular Members
  • Messages: 12076
Re : [EU IV] Succession à Cuzco : l'Empire du Soleil
« Réponse #21 le: mai 11, 2017, 02:50:35 pm »
Je n'ai pas trop vu de différences mais je joue beaucoup moins que vous ! ;D
Troll Bowl League Manager : www.florent28.fr/bb

Defonstou

  • Web Bot 0.5.1RC
  • Troll
  • Regular Members
  • Messages: 9006
Re : [EU IV] Succession à Cuzco : l'Empire du Soleil
« Réponse #22 le: mai 11, 2017, 05:25:40 pm »
Vous avez l'impression que ça démarre comment votre histoire ??

J'espère que vous allez coloniser le japon et que vous allez défoncer les français/espagnols/portugais/anglais.
Je suis, mais je sais pas quoi en penser...
Def@Diablo3

Nodi

  • Shanghai Mafia
  • Troll
  • Regular Members
  • Messages: 4716
Re : [EU IV] Succession à Cuzco : l'Empire du Soleil
« Réponse #23 le: mai 12, 2017, 12:11:29 am »
Pour ta 2ème phrase je n'y compte pas trop.
Je pense que c'est pas trop mal parti quand même, mais tu sais le prochain tour c'est Flo qui joue alors on ne sera peut-être plus qu'une tribu bientôt ;D

Et le japon ne peut se coloniser, tout est déjà habité me semble.
Par contre il y a tout le pacifique à occuper, mais pour l'instant nous n'avons pas de navires, impossibles à faire.
GrooveSalad rules !
Nodi@diabloIII

godisdead

  • Deep Blue
  • Troll
  • Regular Members
  • Messages: 3305
Re : [EU IV] Succession à Cuzco : l'Empire du Soleil
« Réponse #24 le: mai 12, 2017, 10:07:10 am »
Pour def, colonisé et annexé sont synonymes.